Recycler ... notre dernière alternative !

recycler nos déchets

Nous l’avons vu durant ces dernières semaines, nous pouvons refuser, réduire, ou réutiliser, afin de diminuer nos déchets. Alors le recyclage doit être la dernière solution envisagée !
Pourquoi, nous demanderez-vous ? Tout simplement, parce que peu de produits sont recyclables. Soit par leur conception, soit parce que les filières pour les recycler ne sont pas disponibles (pas de centre de traitement à proximité). De plus, il faut savoir que le recyclage nécessite une grande consommation d’énergie et de ressources (eau) qui varient selon les matériaux. Finalement, ce n’est pas toujours la meilleure solution.

Le recyclage,c'est quoi ???

Il existe 2 types de recyclages:

Le recyclage en boucle fermée

Le recyclage en boucle fermée, c’est lorsque la matière conserve son utilisation. Par exemple le recyclage du verre d’emballage permet de redonner du verre d’emballage.
Dans le recyclage en boucle fermée, le produit peut être recyclé quasiment à l’infini. Malheureusement, peu de produits sont éligibles. P
our le plastique, seuls les plastiques de type bouteilles en PET (Polyéthylène téréphtalate) peuvent être recyclés en boucle fermée . Ce qui représente seulement 2% du plastique utilisé.

Le recyclage en boucle ouverte

Le recyclage en boucle ouverte, c’est lorsque la matière recyclée se transforme pour un autre usage. Par exemple le recyclage d’une bouteille PET pour devenir de la fibre polaire.
Dans le recyclage en boucle ouverte, le produit obtenu du recyclage, n’est souvent lui même pas recyclable. En effet, dans le cas du recyclage de bouteilles en PET, en pull polaire. L’ajout d’additif et de colorant rende le pull impropre au recyclage.

 

Recycler DANS la SNA, ça veut dire quoi ?

Partout en France, la collecte des déchets est assurée par les communes ou les agglomérations de communes, qui font le plus souvent appel à un prestataire.
Sur le territoire de la SNA , le traitement des déchets est géré par le SETOM de l’Eure .
Il y a des collectes en porte à porte pour les ordures ménagères recyclables (bac jaune) et non recyclables (bac vert). Mais également les points de collecte pour le verre, les déchets végétaux, le textiles, la ferrailles, le polystyrène…).

Le guide du tri de la SNA vous donne tous les bonnes pratiques pour vous débarrassez de vos déchets de manière la plus optimisée possible. Car il est important de faire le tri, pour assurer un meilleur traitement de vos déchets et limiter leur impact sur l’environnement

Le SETOM traite plus de 220 000 tonnes de déchets avec trois types de filière :

LE RECYCLAGE pour les déchets verts, le verre, le papier, la ferraille, les bouteilles en plastique, le carton et les pneus,

L’ENFOUISSEMENT, pour les encombrants.

LA VALORISATION ÉNERGÉTIQUE des ordures ménagères et des déchets végétaux. La chaufferie biomasse d’ECOVAL alimente le réseau de chauffage urbain de la Ville d’Evreux qui distribue en chauffage et en eau chaude sanitaire 4 000 foyers, des équipements collectifs, des entreprises.

Que deviennent nos déchets mis dans notre poubelle jaune (source : site du Setom)

  • Les cartons et cartonnettes redeviennent du carton . Chaque tonne de carton permettant d’économiser 2,5 tonnes de bois.
  • Les bouteilles et flacons en plastique sont transformés en gouttières ou tuyaux, certains plastiques sont transformés en fibres pour rembourrage (couettes, peluches…) ou fabrication de vêtements en polaire ; chaque tonne de plastique recyclé permet l’économie de 700 kg de pétrole brut.
  • Les emballages métalliques redeviennent de l’acier ou de l’aluminium de qualité égale à celle obtenue à partir du minerai. Chaque tonne d’acier recyclé permet d’économiser une tonne de minerai de fer, chaque tonne d’aluminium recyclé permet l’économie de 95 % de l’énergie nécessaire pour fabriquer l’aluminium de première fusion.
  • Les briques alimentaires recyclées permettent la fabrication de papier Kraft, de papier cadeau ou d’essuie-tout à partir de la pulpe de carton qu’elles contiennent. Chaque tonne de briques alimentaires recyclée permet d’économiser 2 tonnes de bois.
  • Les Journaux, magazines, prospectus redeviennent du papier.

Pour Conclure

Même si le recyclage doit être considéré comme une solution ultime, dans notre démarche “zéro déchet”. Il est tout de même important de savoir le faire. Mais aussi de savoir que nos déchets seront valorisés au mieux !

Partager cet article